Le Département entend faire de l’Artchipel un fleuron de la politique culturelle en Guadeloupe

Le Département entend faire de l’Artchipel un fleuron de la politique culturelle en Guadeloupe

Ce jeudi 12 mai, Sabrina ROBIN, vice-présidente du Conseil départemental, Michel MADO, président du Conseil d’Administration de l’Artchipel et Gérard POUMAROUX, directeur général de l’Artchipel ont reçu Alexandre Rochatte, préfet de région afin d’effectuer une visite de chantier à L’Artchipel Scène Nationale de Guadeloupe.

A ce jour, unique structure de spectacle vivant en Guadeloupe labellisée par le Ministère de la Culture, l’Artchipel-Scène Nationale de Guadeloupe s’est, depuis son ouverture en 1996, affirmée sur le territoire comme vitrine de la création dans les différentes disciplines du spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, marionnettes).

Avec les particularités d’un climat tropical, l’architecture est mise à rude épreuve et la situation des locaux se dégrade et impose des travaux de grande ampleur concernant d’une part des interventions sur l’ensemble du bâtiment sur des problématiques lourdes telles que la reprise de l’étanchéité et d’autre part, la rénovation de tous les espaces de travail de création artistique. Il a été décidé de poursuivre l’action avec le Département, en inscrivant la réhabilitation de l’Artchipel au titre des projets soutenus par le Plan de Relance.

Le montant de l’investissement au titre de l’Etat et du Département s’élève à 2 600 000€, la subvention attribuée s’élève à 1 300 000€.
En 2022, le Conseil Départemental de la Guadeloupe poursuivra son accompagnement en matière d’investissement, d’équipements et de fonctionnement afin de garantir des conditions d’accueil optimales pour les artistes et le public. Pour l’année 2022, le Département s’engage à travers une subvention d’investissement de 120 000€ et une subvention de fonctionnement de 985 000€. Depuis 2019, la collectivité départementale a conduit des travaux à hauteur de 1 500 000 € (hors Plan de Relance).

Guy LOSBAR félicite Michel MADO, élu président du CA de L’Artchipel

Guy LOSBAR félicite Michel MADO, élu président du CA de L’Artchipel

Le président du Conseil départemental, Guy LOSBAR, adresse ses félicitations à Michel MADO, qui a été élu président du conseil d’administration de L’Artchipel — scène nationale, ce jeudi 7 avril.

Conseiller départemental et président de la commission Développement culturel et gestion du patrimoine du Département, Michel MADO saura mettre son expertise au service de ce seul établissement artistique et culturel pluridisciplinaire de référence nationale et internationale en Guadeloupe.

Le président LOSBAR lui souhaite une belle réussite dans cette nouvelle mission, qu’il devra mener à bien aux côtés de Jacques FLORO (secrétaire), Alain MAURIN (trésorier) et de toute l’équipe de L’Artchipel, menée par Gérard POUMAROUX, le directeur général de la structure.

Réouverture au public de l’ensemble des sites patrimoniaux du Département

Réouverture au public de l’ensemble des sites patrimoniaux du Département

Compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire sur notre territoire et de la suppression de certaines mesures restrictives, l’ensemble des sites patrimoniaux du Département ont rouvert leurs portes au public ce mardi 5 avril 2022, aux horaires d’ouverture habituels

Après plusieurs mois de fermeture, la population locale et les visiteurs peuvent à nouveau venir se ressourcer, se promener et se cultiver sur ces sites d’exception que sont le fort Delgrès (Basse-Terre), le fort Fleur d’épée (Le Gosier), le Château Murat (Marie-Galante), le parc archéologique des Roches gravées (Trois-Rivières), le musée Edgar-Clerc (Le Moule) ou encore au Jardin botanique de Basse-Terre. Les Archives départementales et la Médiathèque Caraïbe (Laméca) sont également de nouveaux accessibles au public.

La circulation du virus étant toujours active sur notre territoire, il appartient à chacun de rester vigilant, afin d’éviter une reprise épidémique.

Résidences d’artistes « Créations hybrides » : tournée des sites patrimoniaux

Résidences d’artistes « Créations hybrides » : tournée des sites patrimoniaux

Lancées le lundi 21 mars 2022, les résidences d’artistes « Créations hybrides » se
poursuivent jusqu’à vendredi 1er avril 2022.

Ce mercredi 30 mars 2022, le Président du Conseil départemental, Guy LOSBAR, et Michel MADO, président de la commission Développement culturel et gestion du patrimoine, a effectué une tournée des sites patrimoniaux du Département sur lesquels se déroulent ces temps de création.

Ils se rendront, dans un premier temps, à l’habitation La Ramée, à Sainte-Rose, à 9 heures, avant de poursuivre leurs visites des autres sites.

Pour rappel, la mise en œuvre de ces résidences d’artistes a été voulue par le Conseil départemental, pour favoriser l’accompagnement des artistes, particulièrement impactés par la crise sanitaire depuis deux ans.

Elles se déroulent selon la répartition suivante :

  • Habitation La Ramée, à Sainte-Rose : Christian LAVISO (musique), Lydia QUINOLO (danse) et Éric CHARLES (arts plastiques);
  • Beauport Guadeloupe, à Port-Louis : LMG (musique), collectif HEDO (danse) et Fleurs des arts (arts plastiques);
  • Fort Fleur d’Epée, au Gosier : Textes en paroles (théâtre), Agnès DJAFRI et David CÉRITO (arts plastiques);
  • Fort Delgrès, à Basse-Terre : Francesca DHAMPATTIAH (danse) Florence LOMBARDO et Jérôme SAINTE-LUCE (arts plastiques).

Une restitution sera proposée au public, du 23 au 27 mai 2022, sur les différents territoires, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur à ces dates.

Le Président LOSBAR visite la future école de musique de Basse-Terre

Le Président LOSBAR visite la future école de musique de Basse-Terre

Dans le cadre de l’accompagnement des communes et du déploiement des compétences départementales sur l’ensemble du territoire, le Président du Conseil départemental, Guy LOSBAR, poursuit ses visites de terrain à la rencontre des maires de l’archipel.

Ce mercredi 9 mars,  le Président LOSBAR a participé à une rencontre avec le maire de Basse-Terre, André ATALLAH.

Le Président du Conseil départemental s’est rendu à l’ancienne école maternelle Antoine ÉZELIN. Il lui a été présenté le projet communal d’aménagement du site en maison de la musique et de l’éducation à l’image, avec l’accompagnement de la collectivité départementale.

Le projet comprend la réhabilitation des bâtiment existants incluant le ravalement des façades, la peintures des murs intérieurs, le remplacement de certaines menuiseries et le nettoyage complet des locaux. Les espaces extérieurs seront également travaillés pour offrir un cadre optimal à l’établissement.