Cambriolage à l’éco-musée de Marie-Galante : une perte conséquente pour le patrimoine guadeloupéen

Cambriolage à l’éco-musée de Marie-Galante : une perte conséquente pour le patrimoine guadeloupéen

Alors que la Nuit européenne des musées s’y tenait quelques heures plus tôt, l’éco-musée de Marie-Galante a été cambriolé dans la nuit de samedi à dimanche.

Des individus peu scrupuleux se sont introduits dans les bureaux de l’administration et ont forcé l’armoire de sécurité dans laquelle se trouvait du matériel de travail. Un écran d’ordinateur, des appareils photo, enregistreurs mais aussi deux disques durs ont été dérobés.

De nombreuses heures d’enregistrements audio et vidéo consacrés aux chants de labour ou encore les archives numérisées de l’écomusée étaient stockées sur ces supports, soit toute la collecte patrimoniale réalisée par les équipes de l’écomusée.

Au-delà des appareils dérobés, la perte est conséquente pour le patrimoine immatériel de l’île, et plus généralement pour l’archipel guadeloupéen.

En milieu de semaine dernière, l’habitation Roussel-Trianon avait déjà fait les frais des cambrioleurs, qui se sont introduits dans l’écurie et ont volé de l’essence et les outils de jardinage.

Le Président du Conseil départemental, Guy LOSBAR, condamne fermement ces actes indignes qui portent préjudice à notre patrimoine.

Pointe-à-Pitre : Le Président du Conseil Départemental condamne les violences

Le Président du Conseil Départemental de la Guadeloupe, M. Guy LOSBAR, condamne les faits survenus dans l’après-midi et la nuit du 20 au 21 janvier 2022 dans la région pointoise.

Les tirs à balles réelles contre les forces de l’ordre, les entraves à la circulation, les exactions contre les commerces et les dégradations causées aux biens et aux personnes sont des faits d’une particulière gravité qui mettent à mal le vivre-ensemble.

Le Président Guy LOSBAR réitère son appel à la sérénité et à la responsabilité de chacun. Il réaffirme les propositions formulées par le département et la région en concertation avec

l’ensemble des élus guadeloupéens pour la sortie de crise .

Guy LOSBAR condamne fermement les dégradations perpétrées au collège de Morne-à-L’eau

Le Président du Conseil départemental, Guy LOSBAR, condamne fermement les dégradations perpétrées, ce jour, sur les bâtiments du collège Florette Morand, à Morne-à-L’eau.

Le Président fait part de son indignation face à une nouvelle attaque faite à l’encontre d’un établissement scolaire, alors que de telles structures devraient être considérées par tous comme des sanctuaires.

Encore une fois, un acte répréhensible commis par des adultes vient pénaliser des jeunes guadeloupéens dont la scolarité pâtit depuis plus de deux ans de la crise sanitaire.

Pour Guy Losbar, détériorer un établissement scolaire revient àhypothéquer l’avenir du pays.

M