Habitation la Mahaudière

Habitation

Propriété du Conseil départemental, la Mahaudière est une ancienne habitation sucrière datant du 18ème siècle située sur la commune d’Anse-Bertrand sur le lieu-dit Campêche. Ce site patrimonial exceptionnel d’une superficie de 11ha 478 conserve les vestiges de l’habitation, ses deux mares, son puits, son moulin, sa cheminée, ses fours à charbon et son village de travailleurs. Le Département y a engagé des travaux qui ont permis de sécuriser le site (clôture) contre les intrusions notamment d’animaux et faciliter l’accueil du public par l’installation de toilettes et de carbets. La Mahaudière est connue pour un procès qui est resté dans les mémoires, celui de l’esclave Lucile. En octobre 1840, s’ouvre aux assises de Pointe-à-Pitre, le procès de JB Douillard Mahaudière, colon accusé d’avoir violé l’article 42 du code noir et l’article 10 de l’ordonnance du 25 décembre 1783 sur son esclave Lucile, couturière sur son habitation. JB Douillard Mahaudière sera acquitté par l’autorité judiciaire et l’esclave Lucile et son enfant mis sous séquestre.

Le site de la Mahaudière est un lieu de loisirs et d’animations culturelles et sportives incontournable pour les associations culturelles et sportives du nord grande terre.