Informations

Ouvert du mardi au dimanche de 9h à 16h30
Fermé le lundi

Fort Delgrès

Fort

Bâti en 1650 par Charles Houël comme une simple maison forte, le site fut progressivement agrandi et transformé en forteresse. Lors de la « Guerre de Guadeloupe » en 1802, le fort fut le principal lieu d’affrontement entre les troupes du Conseil provisoire de Guadeloupe menées par le commandant Louis Delgrès, libre de couleur, et celles de l’envoyé de Napoléon Bonaparte : le général Antoine Richepance venu rétablir l’ordre colonial.  

Délaissé par les militaires en 1904, le site fut classé monument historique en 1977. Sur plus de cinq hectares le fort offre un panorama exceptionnel sur la ville de Basse Terre et ses environs. Une signalétique propose aux visiteurs une découverte de son organisation militaire, et des expositions permanentes permettent de revisiter deux hauts faits qui s’y sont déroulés : la lutte de Louis Delgrès contre le rétablissement de l’esclavage en 1802 et l’éruption de la Soufrière en 1976 pendant laquelle les scientifiques avaient investi la grande poudrière.  

En 2009, le Département de la Guadeloupe a souhaité faire de ce site emblématique un levier de développement pour la Guadeloupe et notamment pour la région sud Basse-Terre. 

Le projet du Fort Delgrès est construit autour d’idées-forces :  

  • un lieu ayant une double vocation de parc urbain de loisirs ouvert et celle de lieu de mémoire consacré à l’histoire du Fort Delgrès 
  • un lieu symbole de résistance par l’évocation du combat de Louis Delgrès et de ses compagnons replacé dans le contexte de l’histoire de la Caraïbe 
  • un lieu de dimension internationale inscrit dans un réseau international des forts caribéens (CARIFORTS) 

Son statut de monument classé permet à la collectivité départementale de bénéficier d’un accompagnement de l’Etat à hauteur de 50% tant pour les travaux que pour les études.