Insertion par l’emploi

La Direction de l’Insertion par l’Emploi participe à l’élaboration et à la mise en en œuvre, au suivi et au contrôle des actions concourant à l’accompagnement vers l’emploi des bénéficiaires du RSA, c’est-à-dire le développement des compétences, les dispositifs facilitant l’accès à l’emploi, l’accompagnement des structures de l’économie sociale et solidaire et la clause sociale dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Départemental d’Insertion (PDI).
La direction de l’Insertion par l’Emploi (DIE), comprend les services suivants :
• Le Service du Développement des Compétences
• Le Service Développement de l’Emploi
• Le Service Economie Sociale et Solidaire
• Le Service de la Facilitation des Clauses Sociales
• La Mission Tiers-Lieux.

 

Les Missions de la Direction de l’Insertion par l’Emploi (DIE) :

Le développement des compétences et les aides financières y afférents

Le programme de formations collectives :
Le programme des formations collectives est élaboré à partir des remontées de besoins des antennes locales d’insertion.
L’objectif de ce programme de formation professionnelle est triple : faciliter l’accès à l’emploi, l’acquisition de compétences nouvelles et l’insertion professionnelle durable des bénéficiaires du RSA.
Le Fonds Social Européen (FSE) est sollicité à hauteur de 85% pour cofinancer les actions prévues.

Gestion du dispositif d’aide individuelle à la formation
Cette mesure permet de répondre aux demandes spécifiques qui ne sont pas couvertes par un programme collectif de formation dans le cadre d’une convention – cadre Département – Région destinée à mutualiser les dispositifs de formation et à formaliser le co-financement.

Gestion du dispositif «  bilan de compétences « :
Afin de permettre aux bénéficiaires du RSA de définir un parcours de formation le plus adapté à leur souhait et à leurs capacités, ils peuvent réaliser un bilan de compétences, réalisé par le Centre Interinstitutionnel des Bilans de Compétences (CIBC) dans le cadre d’une convention de partenariat.

Gestion du dispositif des indemnités forfaitaires de déplacements et de frais de repas.
La Collectivité départementale accompagne financièrement les bénéficiaires du RSA en prenant en charge leurs frais de déplacement et de repas , après avis favorable des équipes pluridisciplinaires.

Ateliers Parcours d’Insertion (API)
Dans le cadre de la garantie d’activité, le service veille à la mise en place des Ateliers Parcours d’Insertion (API) afin de développer une meilleure maîtrise de la langue, des nouvelles technologies, une meilleure connaissance estime de soi ainsi qu’une appropriation du milieu socioéconomique pour accéder plus facilement à une vie sociale et à une insertion professionnelle.

La création d’activité
Le Département permet  l’accompagnement à la création d’activité des bénéficiaires du RSA, grâce aux conventions signées avec l’ADIE, Initiative Guadeloupe et France Active. Les bRSA peuvent ainsi accéder au  microcrédit et à un accompagnement dédié.

Développement de l’Emploi

Le Département a fait le choix de se rapprocher avec le monde de l’entreprise pour apporter des réponses fiables aux demandeurs d’emploi sur les secteurs d’activités et les métiers qui recrutent en organisant les rencontres avec les chambres consulaires et les syndicats patronaux.
Le Département dans le cadre d’une convention annuelle de d’objectif et de moyens signée avec l’Etat, accompagne financièrement les employeurs du secteur non-marchand qui recrutent des BRSA dans le cadre d’un Parcours Emploi Compétences (PEC).
Le service contribue à la promotion et à la gestion de la plateforme Job971 qui assure une interface rapide et fiable entre le recruteur et les candidats éventuels.
Le dispositif « Charte de Solidarité » en vue du recrutement de BRSA dans les très petites et petites entreprises « permet de disposer d’une main d’œuvre formée, tout en bénéficiant d’un coup de pouce financier.

L’Economie sociale et solidaire

Le secteur de l’ESS est particulièrement actif en Guadeloupe et pourvoyeur d’emplois mais demeure peu organisé. La Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire des Iles de Guadeloupe, reconnue par la CNESS, cherche à fédérer les acteurs et à impulser des actions de promotion de l’ESS..
L’Etat, la Région et le Département, conscients des potentialités en matière de créations d’activité ont mandaté la BGE afin d’accompagner les structures employeuses dans le champ de l’économie sociale et solidaire, en finançant le Dispositif Local d’Accompagnement Départemental afin d’assurer la pérennité des projets mis en œuvre.
Le Département accompagne plus particulièrement le secteur de l’Insertion par l’Activité Economique à travers les aides financières versées aux structures et le financement du Dispositif Régional d’Accompagnement des SIAE porté par Initiativ’Apiness.

La promotion des clauses sociales

L’insertion des clauses sociales dans les marchés publics permet de faciliter l’accès à l’emploi et de développer les compétences des personnes éloignées du marché du travail, en situation de handicap ou de discrimination. Le service a pour mission d’accompagner les services acheteurs de la Collectivité ainsi que les acheteurs publics locaux (collectivités locales, EPCI..), partenaires du Pacte territorial d’Insertion notamment.

Les " Tiers - lieux"

Les tiers lieux sont des espaces de sociabilité, fréquentés quotidiennement par ses usagers, qui ne sont ni la maison, ni le lieu de travail classique. Ils permettent de travailler de manière collaborative, c’est-à-dire en mutualisant les savoirs et les compétences, les réseaux au sein d’ateliers mais aussi de partager des moments de détente et de convivialité, dans des cafés et cantines solidaires, de se cultiver dans les espaces dédiés à l’art et à la culture. Le Département de la Guadeloupe accompagne la création de tiers -lieux ou ceux existants qui ouvrent leurs portes aux bénéficiaires du RSA, suite à un appel à projets.

Share This