Dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail de ses agents, le Conseil Départemental entend garantir l’application des engagements pris envers le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Guadeloupe.

Le Président du Département faisant fonction, Jean-Philippe COURTOIS et le Président délégué du SDIS, Henry ANGELIQUE, réaffirment la proposition de protocole d’accord faite le 6 octobre à l’intersyndicale, suite aux 7 réunions de négociation qui se sont tenues en présence de représentants du Département, du syndicat FO et de la Direction du SDIS, entre les mois de septembre et d’octobre 2021, sur la base du cahier de revendications déposé le 23 août 2021.

Pour rappel, ce cahier de revendications comprenait des demandes relatives au contexte sanitaire mais également, sur les conditions de travail générales des sapeurs-pompiers.
La proposition d’un protocole d’accord entre le Conseil Départemental et le SDIS 971, en date du 6 octobre 2021, est donc une proposition de sortie de crise.

Cette proposition de protocole d’accord contient notamment les propositions suivantes :

  • La mise en place de tests PCR gratuits à réaliser toutes les 72h pour les sapeurs pompiers ne souhaitant pas se faire vacciner ;
  • La réalisation de tous les avancements 2021 des agents remplissant les conditions avant le 31 décembre 2021 ;
  • Le recrutement de sapeurs-pompiers sans concours ;
  • La mise en place d’un suivi psychologique du personnel suite à la 4ème vague ;
  • La création d’un groupe de travail chargé de mener une réflexion sur le parc automobile (acquisitions, renouvellement et entretien) ;
  • L’ouverture de processus de mobilité de certains grades.

Le Président du Conseil Départemental faisant fonction, Jean-Philippe COURTOIS, aux côtés d’Henry ANGELIQUE, Président délégué du SDIS et élu départemental, réitère son soutien aux membres du SDIS 971 et entend poursuivre le dialogue entamé ces derniers mois afin de garantir des conditions de travail optimales et sécurisées.

Share This