Ce jeudi 14 octobre 2021, les Présidents du Conseil régional, Ary Chalus, et du Conseil départemental faisant fonction, Jean-Philippe Courtois, ont échangé sur la situation de crise sanitaire que continue de traverser la Guadeloupe.

Suite aux récentes décisions prises par les autorités sanitaires, les deux Présidents sollicitent la reprise des tests PCR et antigéniques à l’arrivée en Guadeloupe, afin de garantir la protection de la population guadeloupéenne.

Les exécutifs ont, en outre, pris acte avec satisfaction du doublement des chiffres de la vaccination, fruit de l’effort conjugué des actions de communication et de proximité des collectivités, et du rôle fondamental joué par les médecins de ville.

Ainsi, Ary Chalus et Jean-Philippe Courtois renouvèlent leur confiance dans le travail accompli par les professionnels de santé et appellent tout un chacun à redoubler d’efforts afin d’atteindre une couverture vaccinale optimale.

Les Présidents ont par ailleurs manifesté leur forte inquiétude quant aux conséquences de l’application des sanctions à l’obligation vaccinale sur la stabilité de l’offre de soins en Guadeloupe et souhaitent obtenir de l’État toutes les garanties sur ce point.

Enfin, les Présidents Ary Chalus et Jean-Philippe Courtois lancent un appel solennel au calme et à l’unité. Ils dénoncent fermement les menaces à l’intégrité physique des personnels soignants et les menaces de mort proférées à l’encontre du Directeur du CHU.

Share This