La présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN, se réjouit de la signature, vendredi soir au siège de la DIECCTE, d’un protocole de fin de conflit à la sablière de Deshaies entre l’UGTG et la direction de la Société antillaise de granulats (SADG).

Le Conseil départemental, avec la Région et la Préfecture, ont utilement joué les facilitateurs dans ce long conflit social qui avait de lourdes répercussions sur l’économie guadeloupéenne.

Les nombreux chantiers des collectivités vont ainsi pouvoir reprendre après plusieurs semaines de ralentissement, voire d’interruption, avec l’espoir d’une même issue, dans le dialogue, dans l’autre carrière, à Gourbeyre.

Share This