Pointe à Pitre, le 15 Juin 2020.

Face aux échouages de sargasses dont les volumes ont augmenté ces derniers jours sur notre archipel, le Conseil départemental a intensifié ses opérations d’enlèvement d’algues en les ciblant notamment sur le port de La Désirade particulièrement encombré depuis ce week-end au point d’interrompre les rotations maritimes.
Sur instruction de la présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN, des moyens renforcés ont été déployés ce lundi avec pour objectif de permettre de libérer au plus vite l’accès au port de passagers.
A 17h, ce lundi, l’accès au port était de nouveau praticable, ce qui devrait permettre la reprise du trafic des navettes dès ce mardi matin, si les conditions ne se dégradent pas de nouveau dans les prochaines heures.
Le Conseil départemental rappelle qu’il est mobilisé depuis plusieurs semaines pour faire face aux volumes sans cesse plus importants d’algues qui se déversent sur notre littoral depuis le début du mois de mai. Comme indiqué par communiqué diffusé le 25 mai dernier, la collectivité cible ses interventions sur les ports départementaux les plus touchés : Anse Dumont à Gosier, Sainte-Marie à Capesterre-Belle-Eau, Anse des mûriers à Terre de Bas, Capesterre de Marie-Galante et Beauséjour à La Désirade.

Share This