Au regard de la crise sanitaire en cours, la présidente du Conseil départemental Josette BOREL-LINCERTIN a demandé et obtenu que les Services d’aide et d’accompagnement à domicile financés par le Département au bénéfice des personnes âgées et des personnes handicapées figurent désormais parmi les personnels prioritaires pour la distribution de matériels de protection de type masques chirurgicaux.

Ces équipes de terrain ne pouvaient plus, en effet, intervenir au domicile des bénéficiaires faute de disposer de ces équipements en nombre suffisant,  alors même que cette prise en charge médico-sociale est plus que jamais nécessaire dans les circonstances actuelles.

Ce samedi, le Conseil départemental a donc commencé à distribuer près de 20 000 masques chirurgicaux pour les SAAD, à partir de ses stocks  stratégiques pour près de 17 000 masques et en lien avec l’Agence régionale de santé de la Guadeloupe qui a pu de son côté fournir 3 200 masques chirurgicaux dans un contexte de nécessaire maîtrise des stocks disponibles et dans l’attente de livraisons attendues la semaine prochaine.

Sur deux sites de distribution – l’un en Basse-Terre, l’autre en Grande-Terre – ce sont donc 1 715 intervenants des 77 SAAD de notre territoire qui ont commencé à recevoir une dotation qui devrait leur permettre d’assurer leurs services durant une dizaine de jours, d’ici au prochain réapprovisionnement.
La présidente du Conseil départemental rappelle le rôle essentiel que jouent ces SAAD financés par le Département pour ces publics vulnérables, à savoir l’aide aux gestes essentiels de la vie quotidienne : aide à la toilette, aide aux courses, à la préparation des repas, à la prise des repas, ménage et entretien de la maison, aide aux démarches administratives.

Ces SAAD assurent pas moins de 4 000 interventions quotidiennes. Ils sont indispensables à notre cohésion sociale forcément déstabilisée par les mesures de confinement des populations.

Share This